Retrouvez le témoignage d’un de nos adhérant, un homme d’une quarantaine d’années, qui a bien voulu nous faire part anonymement d’une agression dont il a été victime il y a quelques mois, ainsi que de répondre à quelques questions supplémentaires. Merci à lui pour son partage, et bonne lecture.

« C’était après avoir constaté le vol de ma moto un matin à mon domicile que je fis une déclaration auprès de la police où ils me recommandèrent de changer les serrures de mon garage. Arrivé au sous-sol sur les lieux de l’effraction plus tard dans la journée, j’aperçus plusieurs individus autour d’une voiture, avec un autre sur une moto qui se trouvait être la mienne. Comprenant que j’étais le propriétaire du deux-roues à la suite de mes interpellations, celui-ci me fonça dessus à pleine vitesse. J’ai réussi à l’éviter de justesse et à lui bloquer le passage. Lorsque qu’il a ré accéléré, j’ai eu le réflexe de le saisir par la capuche de son sweet pour le faire tomber à terre sous la moto. Neutralisé mais pour éviter tout problème, je relevai mon deux-roues et je lui intimais l’ordre de partir. C’est non sans surprise que je fus ébloui par les phares d’une voiture, celui de ses complices qui venaient en renfort. Deux d’entre eux commencèrent à sortir du véhicule. C’est là que je me suis sentis figé dans le temps et que j’étais sur le point de basculer vers l’effet tunnel. Réussissant à reprendre le dessus, l’adrénaline me poussa à menacer verbalement l’un de mes agresseurs pour leur ordonner de s’en aller. Tous retournèrent dans le véhicule et prirent la fuite. »

🔸 Quels sont tes ressentis par rapport à cette expérience ?

« Une donnée fondamentale que j’ai appris dès mes débuts avec le krav maga c’est de pratiquer dans une logique de défense de personne et non de biens. La meilleure défense est toujours la fuite et dans le cas où nous sommes bloqués et qu’on nous demande quelque chose, il faut donner et ne pas résister. L’engagement se fait uniquement s’il y a un danger physique pour nous ou pour autrui.
En repensant à cette agression, je me rend compte que je me suis retrouvé dans une position qui ne respect pas totalement cette idée. Je trouve ça vraiment surréaliste de m’être mis en danger pour une simple moto. Je me rends compte du travail que j’ai encore à accomplir dans ma pratique entre ce qu’il se passe dans le gymnase et dans une situation réelle.
Je me rends compte également tout ce que les cours de krav m’ont apporté, même inconsciemment. De l’échauffement sur le conditionnement physique, jusqu’aux techniques et à la préparation au combat. Tout cet entrainement m’a permis de surmonter mes propres sensations, que ça soit au niveau de la douleur ou de la peur, de prendre une posture de répondant avec suffisamment de self-contrôle pour ne mettre aucun coup en ayant conscience des risques.
Le retour que je peux faire aujourd’hui provient donc sur une question de posture et de prise de décision, et non sur la technique de combat ou de self. Je pense que ce qui a fait fuir mes agresseurs c’est avant tout l’attitude et l’énergie que j’ai pu avoir face à eux. »

🔸 Après cette expérience, comment envisages-tu ton futur avec le Krav Maga ?

« Avec de la motivation et de la détermination sur le travail technique, dans l’engagement lors des exercices et la projection de mise en situation. Quand on est à l’entrainement il est difficile de garder la motivation pour certains exercices, par fatigue, par routine, ou parce qu’on n’est pas forcément dans le schéma mental de la situation.
Pourtant, il est important à ce moment-là de savoir aller jusqu’au bout de ses propres limites, aussi bien physiques que psychologiques. L’engagement est la clé et donc même s’il y a de la fatigue, tu te dois de continuer parce que sur une agression il n’y a pas d’échappatoire.
On a d’ailleurs la chance d’être dans un club convivial avec une très bonne ambiance entre nous les adhérents et c’est aussi ce qui nous amène à travailler efficacement avec son/sa partenaire. C’est-à-dire avec sincérité et bienveillance pour le faire progresser en le faisant jouer avec ce jeu de mise en situation et en donnant de l’intention. »

🔸 Est ce que tu penses que tu aurais eu la même réaction avant le début de ta pratique du Krav Maga ?

« Non. Je pense qu’avant le krav j’aurais été complètement tétanisé et absorbé par l’effet tunnel que j’ai évoqué tout à l’heure. J’ai rapidement pu avoir une prise de conscience de mon ressenti et de la situation pour me ré approprier mon environnement. Sans le krav et même le discours porté par les enseignants sur la compréhension de nos émotions, ma réaction aurait été bien différente.
Je pense que le krav permet à la fois de gagner en confiance mais aussi de mieux se connaitre. Quand tu te connais mieux, dans tes forces et tes faiblesses, t’es plus efficace et plus serein. Le krav jusqu’à aujourd’hui m’a permis de gérer mes émotions et de ne pas les laisser m’emporter en sachant mieux m’écouter.
Personnellement, je suis toujours mitigé sur les multiples techniques de self-défense du krav maga, parfois difficiles à appliquer dans la vraie vie. C’est pourquoi j’apprécie dans notre fédération (Krav Maga Federation) son côté pragmatique qui nous laisse développer les techniques qui nous conviennent le mieux et ne nous enferme pas dans des dogmes. »

🔸 Si tu devais donner un conseil à une personne qui commencerait le Krav Maga, qu’est ce que tu lui dirais ?

« Je pense qu’on ne rentre pas dans une salle de Krav Maga par hasard et qu’il faut savoir ce qu’on vient y chercher pour bien sonder sa motivation initiale. Le faire avec humilité et ne pas se prendre pour un justicier. Simplement de se dire qu’on se donne un peu plus de chance. La vérité du terrain, il faut espérer ne jamais la rencontrer. On fait ça plus pour se confronter à soi même plutôt que dans l’optique de s’engager dans un combat avec un autre.
Je conclurais par le conseil de ne pas subir, être maitre de l’action et surtout de « penser krav », qui est avant tout un état d’esprit. »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *